· 

Interview de la poète et traductrice Méluzine D'Auxerre-Chantenay

Visuel de la couverture du livre Éclats de Vie de la poète et traductrice Maria-Adriana Vieito Parente, alias Méluzine D'Auxerre-Chantenay
Couverture du livre de poésies Éclats de Vie de Méluzine D'Auxerre-Chantenay

En coaching créatif, je vous recommande souvent de ne pas vous arrêter aux différences, aux difficultés ou encore aux préjugés.
... Alors en tant qu'ancienne auxiliaire de vie scolaire et étant moi-même désormais porteuse de handicaps, je suis encore plus heureuse d'avoir dans mon réseau des talents à profils particuliers qui, je pense, peuvent éclairer votre parcours et vos idées.
Cette fois-ci c'est la poète et traductrice en Portugais, la fabuleuse auteure Maria-Adriana Vieito Parente, alias Méluzine D'Auxerre-Chantenay... j'ai donc décidé de lui proposer une mini-interview.

De ses oeuvres, j'en aime l'élégance et la vibration de la musique des mots ainsi que la formidable palette des émotions qu'elle arrive à toucher.

... et Vous ?

 

Je vous souhaite une chouette découverte... et de bons apprentissages si vous décidez de suivre sa page Facebook !

Que vous permet votre métier ? Qu'aimez-vous partager ou inventer ?

J'aime partager mes mots et faire rêver ou provoquer des émotions chez mes lecteurs.

Que préférez-vous dans votre métier ? Qu'est-ce qui est le moins plaisant ?

J'aime rencontrer mes lecteurs et plus particulièrement les enfants.

Ce qui me " déplaît " : le fait de ne pas pouvoir mettre en valeur mes oeuvres toute seule, à cause de mon handicap visuel.

Si vous étiez un outil d'artiste, vous seriez …

 

Une plume, puisque je suis auteure.

Que rêvez-vous de faire comme projet si un particulier, une entreprise, un organisme ou une association passe par ici et lit ces quelques lignes ?

J'aimerais pouvoir rendre " accessibles " au plus grand nombre mes textes, sous forme audio ou numérique.

Avez-vous une info exclusive à donner aux internautes ?

Je publie régulièrement dans un journal pour enfants " Cognie " - Le magazine des 5 - 11 ans, j'ai publié deux livres de poésie chez Yil Éditions, sous mon nom d'auteure Méluzine D'Auxerre-Chantenay :

Êtes-vous autodidacte dans votre métier ?

Oui.

J'invente des histoires depuis ma plus tendre enfance et je pratique le plaisir de l'écriture depuis l'école primaire.

Vos conseils pour ceux qui souhaiteraient se lancer ?

Faites-vous plaisir et osez !

Dans votre métier : quel est votre processus créatif ?

Visuel de la couverture du livre Renaissance de la poète et traductrice Maria-Adriana Vieito Parente, alias Méluzine D'Auxerre-Chantenay
Couverture du livre de poésies Renaissance de Méluzine D'Auxerre-Chantenay

En général, je n'ai pas d'idée de départ précise... à moins que l'on ne me demande de respecter un thème particulier (pour le journal " Cognie " par exemple).

 

Étant handicapée visuelle, je suis obligée de passer par l'ordinateur et je ne prends pas de notes, parce que j'écris pratiquement d'un seul jet.

 

  • Lorsque j'ai publié mes recueils de poésie, j'ai demandé à un couple d'amis de vérifier l'orthographe de mes textes au cas où j'aurais oublié quelque chose.
  • En ce qui concerne la traduction de " Les Montagnes Russes "  (projet initial paru via le collectif Majuscrit),  j'ai d'abord lu le texte plusieurs fois et j'ai contacté l'auteure de l'album (en l'occurence Cloé Perrotin) pour savoir ce qu'elle souhaitait mettre en avant en ce qui concerne les " idées principales " et lui ai demandé de me décrire les illustrations, puisque je suis aveugle.
    Cela a été de longs échanges au téléphone pour que le texte en Portugais, puisse coller au plus près de ses " intentions " sans les trahir.

Quelle est votre anti panne sèche pour ne pas manquer d'idées dans votre métier ?

Je n'en ai pas, puisque je ne me base que sur mon inspiration... que je laisse venir en moi et je fais que transmettre à mon clavier !

Quelles sont vos plus grandes sources d'inspiration ?

Je mets de la musique de fond et laisse venir les images... que je me contente de décrire, ainsi que mon état d'âme au moment où je me mets devant mon clavier d'ordinateur pour écrire.

Quel est votre livre de référence ?

Il y a tellement de livres !

Je suis une dévoreuse de livres. Ceux que je préfère sont ceux qui me font verser des larmes ou rire toute seule en les lisant. S'ils sont trop " fades " je finis par les lire en " diagonale " et saute au dernier chapitre pour savoir comment finit l'histoire. Il m'arrive même de lire les premiers chapitres et de sauter au dénouement et de lire les chapitres en marche arrière pour savoir comment " ils en sont arrivés là ".

Si Cloé Perrotin vous dessinait ou vous décrivait à ses clients, vous ressembleriez à…

Il n'y a qu'elle qui peut le savoir.

Informations de contacts de la poète et traductrice Maria-Adriana Vieito Parente, alias Méluzine D'Auxerre-Chantenay

Je vous recommande le travail, le talent et les livres de la poète et traductrice Maria-Adriana Vieito Parente, alias Méluzine D'Auxerre-Chantenay, pour vos projets :

Belles découvertes à tous !

Écrire commentaire

Commentaires: 0