"Figaro et Lasco : quel imbroglio !"

Annonce du projet de livre "Figaro, Lasco, et les 3 imbroglios" écrit par Cloé Perrotin et illustré par Lunorsola Raffalli Grenat

Un livre avec votre maison d'édition ?

Fiche technique

Titre 

Équipe créative

Âge cible idéal 

Thème

Mots clefs

Pistes de travail en classe

Figaro et Lasco : quel imbroglio !

Auteure : Cloé Perrotin

Illustratrice : Lunorsola Raffalli Grenat

6 - 10 ans

Un renard a perdu la vue, l’oiseau (un plus petit que soit qu'il mange d'habitude) l’aide, tel un chien d’aveugle...

L'amitié, la différence, le handicap (cécité et troubles du langage), l'entraide et la solidarité.

  1. les chiffres de 0 à 10 (pour les plus jeunes),
  2. vocabulaire du clair/obscur,
  3. fiches sur la cécité et les troubles du langage,
  4. bonus créatifs permettant une approche collaborative pour un lectorat mixte (valides ou non) et une sensibilisation à ces deux handicaps,
  5. etc.

Le projet est en cours de création. Le texte est disponible avec quelques croquis et illustrations en cours : patience !

Vous pouvez donc nous en demander la maquette préparatoire par mail. La maquette comporte encore nos annotations et réflexions de travail, merci de votre compréhension.


Vous êtes curieux ? Voici quelques informations sur ce beau projet !

Un texte sur l'entraide car c'est une valeur essentielle que je défends

... une des phrases que je répète le plus en utilisant internet comme outil utile pour aider autour de moi : "La vie est plus belle et plus facile en s'entraidant, non ?!" ... bizarrement tout le monde est d'accord. Alors si on s'y mettait tous ?


L'idée m'est venue en dessinant un renard pour une cliente et en découvrant le lendemain cette illustration sur la page de l'illustratrice Lunorsola Raffalli Grenat que je connais grâce à son photographe talentueux de mari : Emmanuel Grenat.

J'ai étoffé mes mots et mes idées grâce à mon imaginaire, à des photos et illustrations sur internet ou dans des galeries et expositions, puis j'ai demandé à Lunorsola Raffalli Grenat.

L'illustratrice Lunorsola Raffalli Grenat a répondu "oui". L'aventure commence doucement mais sûrement. Je recommande vivement son travail délicat, poétique un brin magique qui se regarde tout en finesse et douceur.

Illustration cabochon médaillon du personnage renard Figaro du projet de livre de l'auteure Cloé Perrotin avec l'illustratrice Lunorsola Raffali Grenat
Le renard Figaro, un des héros clef de l'histoire

Ce livre, votre futur best-seller ?

Ce projet de livre est à la recherche de son éditeur !

  1. Il est idéalement pour des lecteurs enfants de 6 à 10 ans ... mais un très large public peut se l'approprier notamment dans les salles d'attentes d'hôpitaux ou de médecins (ophtalmologiste, orthoptistes, avjistes, etc), dans les écoles, les RAM ou les bibliothèques... Dans tous les lieux recevant des familles subissant cette maladie ainsi qu'auprès des coachs en développement personnels ou d'associations solidaires.

     

  2. Vous pouvez le proposer en :
    - album jeunesse "classique",
    - livre-CD avec une musique (contrebasse ou flûte traversière) serait pertinent.
  3. Des bonus en fin de livre pour des cadeaux aux lecteurs leur permettant de poursuivre l'histoire serait un plus. 
    Voici quelques exemples possibles en rapport avec l'histoire : page de libre expression pour devenir auteur ou illustrateur, marionnettes de doigts, formes d'ombres chinoises, poésie à 2 voix, masque "collin-maillard", alphabet braille, lexiques.
    En tant qu'auteure et ancienne Auxiliaire de Vie Scolaire (AVS), je peux également réaliser des fiches pédagogiques.

5 questions en mini-interview pour (re)découvrir l'illustratrice Lunorsola Raffalli Grenat

1 -  Que vous permet votre métier ? Qu'aimez-vous illustrer, partager ou inventer?

Mon métier me permet d'être moi-même. J'aime la poésie des images et la magie des mots. On peut réaliser des merveilles avec les images et les mots. 

J'aime illustrer, partager et inventer de Belles Histoires ! Qu'est-ce qu'une Belle Histoire? C'est subjectif mais je pense qu'on reconnaît une Belle Histoire au bonheur qu'elle nous laisse une fois qu'on l'a lue ou écrite.

2 - Si vous étiez un outil d'illustrateur, vous seriez ? Et vous préfèreriez alors dessiner...

Je devrais poser mon joker ! Que serait le crayon sans la gomme ou l'aquarelle sans la feuille !!!  Mais, si je me prête au jeu,  je choisirais sans conteste un crayon aquarellable gris anthracite pour pouvoir peindre et dessiner. Pourquoi le gris ? Parce qu'il sublime toutes les couleurs et se suffit à lui-même. Quel talent !

J'aimerais dessiner, ce qui m'inspire : les amoureux et...  les villes d'Europe !!! Elles sont si poétiques avec leurs ruelles historiques, leurs ponts, leurs jardins qui débordent des murs et leurs amoureux qui s'y promènent. Sous la neige ou sous la pluie bien entendu !!!! On est toujours plus amoureux sous un même parapluie ou emmitouflés l'un contre l'autre dans une grosse écharpe en laine !!! 

3 - Que rêvez-vous de faire comme projet si un particulier, une entreprise ou un éditeur passent par ici et lit ces quelques lignes ?

Illustrer un livre qui raconte une histoire d'amoureux vivants à Paris, à Londres, Rome ou Amsterdam ...

4 - Pourquoi avoir choisi Cloé Perrotin et son entreprise Illustr'&Vous pour réaliser ce livre ? Qu'est-ce qui vous plaît dans cette aventure et ses créations ?

Quand Cloé m'a fait lire son conte j'ai tout suite compris qu'il s'agissait d'une Belle Histoire. J'ai donc accepté de l'illustrer parce que ce renard plongé dans la nuit m'a touché ainsi que cet oiseau bleu qui l'aide à surmonter son handicap.

Et puis, même si j'adore les oiseaux, j'ai toujours eu un faible pour les renards... Je les trouve émouvants parce qu'ils jouissent d'une mauvaise réputation. Serais-je attirée par les bad boys ??? 

5 - Si Cloé Perrotin vous dessinait ou vous décrivait à ses clients, vous ressembleriez à ...

Question catastrophe ! À une petite bobo-artiste-intello ayant des lunettes et une tignasse rousse - enfin auburn ! - qui serait toujours penchée sur ses dessins ou son ordinateur parce qu'elle adore plus que tout inventer des histoires avec des mots et des dessins ...